« Rendez-moi ma fille » : le combat d’une mère pour récupérer son enfant autiste placée par l’ASE

Depuis presque sept ans Nora se bat pour que sa fille revienne chez elle./ Photo DDM, Nathalie Saint-Affre

« Je suis pénalisée parce que je l’aime ». Depuis 2011, Nora se bat pour récupérer sa fille de 9 ans. Cette Toulousaine dénonce « un placement abusif de la part de l’Aide sociale à l’enfance » (ASE), un service qui dépend du conseil départemental de Haute-Garonne). Dans une pétition lancée sur internet, elle livre son histoire « comme une bouteille à la mer », et « pour que les élus fassent quelque chose contre ces abus ».

Un accident de la vie, et tout dégringole

En 2011, la maman est renversée par un bus et doit être hospitalisée. Sa famille habite à des centaines de kilomètres de Toulouse et ne peut s’occuper de la petite qui souffre de troubles du développement. « J’ai alors demandé de l’aide à la protection maternelle et infantile (PMI), raconte Nora. Je n’avais pas le choix, c’était pour la sécurité de ma fille. On m’a dit que c’était provisoire. Depuis je m’en mords les doigts. » Un an d’hospitalisation plus tard, elle souhaite récupérer son enfant.

Cinq ans après, et sur décision du juge des enfants, la maman ne peut recevoir sa fille qu’un week-end par mois. « On me reproche d’avoir une relation trop fusionnelle, explique Nora. Ma fille a des troubles autistiques, elle ne sera jamais une enfant classique. Aujourd’hui, elle a peur de me perdre. »

Pour Me Bénédicte Bernes, l’avocate de la maman, « deux éléments font penser que c’est un placement abusif. Premièrement, il n’est pas motivé par un danger pour l’enfant mais basé sur un constat très subjectif : la relation fusionnelle entre une mère et son enfant. D’autre part, l’objectif d’un placement c’est le retour progressif dans son foyer ; là, l’ASE restreint le droit de visite de la mère. »

« Les familles sont prises en otage »

Nora regrette ce « conflit avec l’ASE et la guidance infantile », dénonce « un abus de pouvoir » et affirme être victime de « menaces et de pressions ».

Contacté par notre rédaction, l’aide sociale à l’enfance précise : « Cette enfant a d’abord été placée de façon administrative puis judiciaire depuis 2013. Cette décision a été renouvelée en appel le 16 juin 2017 par le juge des enfants ». Le service invoque la confidentialité du dossier et ne souhaite donc pas ajouter d’informations complémentaires.

L’avocate de Nora espère une « levée de placement à moyen terme. La maman n’est pas bornée, elle a toujours coopéré à toutes les mesures ».

Nora, elle, ne lâchera rien. Sa fille, c’est le combat de sa vie. Avec d’autres familles, elle a monté un groupe d’échanges sur Facebook baptisé « Solidarité et entraide pour victimes des abus des services sociaux ». « Ce sont souvent des ‘petites personnes’, des mères isolées, détaille Nora. Les familles sont prises en otage ».

Plus largement, elle pose la question de la gestion des enfants autistes par le système français de la protection de l’enfance. Ce samedi, la petite fille fêtera ses 9 ans. Et Nora espère encore pouvoir passer les futurs anniversaires de sa fille, chez elle, en famille.

Source La Dépèche

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Rendez-moi ma fille » : le combat d’une mère pour récupérer son enfant autiste placée par l’ASE

  1. maya1312 dit :

    Nora courage!

    1 accident de la vie c’est déjà terrible mais que L’ASE continue de vous abîmer en s’acharant sur votre puce c’est simplement inhumain.

    Nos filles ont le même âge…

    Vous avez du courage Nora.
    Le gouvernement de Macron est capable de restreindre le budget de l’armée au lieu d’arrêter de gaspiller l’argent du contribuable en ouvrant grand les vannes pour ces institutions qui malmènent nos enfants.

    Je vous souhaite de récupérer votre fille.

    Je regrette de ne pouvoir signer votre pétition n’ayant pas de compte Facebook pour me protéger du père de ma fille. (Il utilise tout ce qu’il peut comme info à son avantage).

    Tout se paie tôt ou tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s