Rhumantik, ambassadeur des enfants de la Ddass

Rhumantik, ambassadeur des enfants de la Ddass et parrain de l’association SOS Parents Abusés. 

RHUMANTIK 1

Belkacem MACLOUX – né le 27 Avril 1981 – chanteur compositeur interprète

Depuis 1997, Rhumantik, artiste auvergnat installé à Laval, balade son hip-hop ragga de scène en scène et de ville en ville. L’une de ses chansons a notamment été adoptée par plusieurs associations d’aide aux enfants placés.

Il y a les enfants pour qui l’aide sociale est l’unique secours, face à une famille démissionnaire. Et il y a ceux qui sont placés abusivement. C’est à ceux – là que Rhumantik, rappeur d’origine auvergnate installé à Laval depuis quatre ans, veut parler. « Je suis un ancien de la Ddass, évoque-t-il. J’ai été placé jusqu’à mes 18 ans et j’ai perdu mon enfance à ça. En même temps, ça m’a motivé pour écrire ce que je ressentais sur le papier. Au lieu d’écrire des lettres, je faisais des chansons. Je suis parrain de plusieurs associations contre le placement abusif. Je suis musicien mais à la fois, je suis sur le terrain, je suis militant. » Son titre, Enfant de la Ddass, a été adopté par plusieurs associations d’aide aux enfants placés. Comme SOS parents abusés, dont l’artiste est le parrain. Sur Youtube, le clip a été vu plus de « 103 000 fois » à ce jour.
A la v i l l e, Rhumantik se nomme Belkacem. Il balade son hip-hop ragga de scène en scène et de ville en ville depuis 1997. A son actif, plusieurs collaborations avec des artistes comme Disiz la peste, Tonton David ou Ramses Saïsaï, et un album, sorti dans les bacs en 2007, intitulé Lambeaux d’espoir. « On en trouve un exemplaire à la  bibliothèque Albert-Legendre », précise Rhumantik. Aujourd’hui, c’est sur le Net que l’on retrouve ses textes et son flow. « Toujours en téléchargement gratuit », affirme-t-il.
« Ma plume fait des arrondis. »
Le musicien trouve ses influences chez Bob Marley, Alpha Blondy, Fabe et Eric Clapton. « Ma musique est éclectique, avec des sonorités reggae, ragga, mais aussi pop ou rock. J’aime tout. » Pour les textes, « ce que j’écris, c’est ce qui se déroule sous mes yeux. Je n’invente rien ». A l’image d’Enfant de la Ddass, Rhumantik aborde parfois des sujets difficiles, mais sans agressivité. « Plein de gens me disent : on n’aime pas le rap, mais on aime bien ce que tu fais. Ma plume n’est pas agressive, elle fait des arrondis. »
Rhumantik
Belkacem, alias Rhumantik, souhaite « se faire un grand nom dans la musique »
Rhumantik travaille avec French underground, association lavalloise valorisant les cultures urbaines. « Grâce à Yassine, le président, il y a tout ce qu’il faut pour les musiques urbaines. » Sur le dernier projet de l’association, Media-cop, une émission en ligne, Rhumantik fait la voix off. Lui qui s’est déjà produit sur les scènes de la salle polyvalente et du 6par4 rêve de nouvelles expériences en public. « Je compte me produire à Laval. » Et pourquoi pas un nouvel album, avec un label, qui pourrait comporter son prochain morceauChant de vision, qui sera lancé sur la toile dans les jours qui viennent. L’agenda de Rhumantik sera donc bien rempli, car les élèves de l’école Charles-Perrault des Fourches ont travaillé avec lui sur deux chansons qu’ils présenteront lors de leur spectacle de fin d’année.
A lire aussi, Coté Laval, article du 17/10/2014: http://www.cotelaval.fr/rhumantik-il-rappe-pour-les-enfants-de-demain_2710/ 
la Montagne, article du 27/05/13:
Publié dans Articles | 1 commentaire

Bienvenue sur notre Page

Chaque année des milliers de familles se retrouvent confrontés au placement abusif de leurs enfants sans danger ni maltraitance, juste sur des risques potentiels ou suspicions, déclenché sur de simple dénonciations calomnieuses. Ce climat hostile a généré ses dernières années un doute sur les réels motivations du service de la protection de l’enfance.

Cela met en danger tous ces enfants en pertes de repères et met inutilement en souffrance des familles, cela coûte chaque année des milliards, comme nous le fait remarqué la cour des comptes.

Seul a peine 20% des placements effectués c’est avéré de la maltraitance, mais on maintient malgré tout, les autres enfants placés souvent dans des conditions psychologiques déplorables, qui est apparenté a de la maltraitance « institutionnelle ».

famille d'abord sos parents abusés

Les parents se mobilisent pour faire respecter leurs droits et ceux de leurs enfants et maintenir un lien que certains essaient de détruire coûte que coûte, par ses services qui ce disent protéger les enfants, en ne respectant pas leur droit de visites, téléphonique, s’opposant au rapprochement, mais aussi en ne respectant pas les personnes qu’ils sont.©

Nous vous avons apportez un soutien sans compter au détriment parfois de nos propres vie et sur le réseau social Facebook pendant plus de 6 ans, mais nos conseils pratiques sur notre forum n’a pas permis aux parents de se mobiliser concrètement face aux abus de l’ASE.  C’est pour cela que nous avons pris la décision de stopper nos actions et notre soutiens aux familles. De plus les associations d’aide aux familles sont pour la plupart incapable de tenir un cap commun, sans qu’elles cherche à tirer profit du malheur des familles.

Ce blog a pourtant continué pendant des mois à vous informer malgré tout, mais sans grande réaction de votre part.  Cette page restera donc ouverte pour faire savoir au plus grand nombre que les abus de la protection de l’enfance existent bien et continu à ce jour, mais nous ne prendrons plus part aux actions et autres.  Merci pour votre compréhension.

Bon courage à tous pour l’avenir de vos enfants.

sosparentsabuses@hotmail.fr

http://sos-parents-abuses.forumactif.com/

http://sos-villages-d-enfants-marly.over-blog.com/

https://www.facebook.com/pages/SOS-Parents-Abus%C3%A9s-France/158431530853486

https://www.facebook.com/SOS.Parents.Abuses

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/perso/sos-parents-abuses/

Provence Web - Guide touristique

Publié dans Articles | 2 commentaires

Maltraitance administrative sur les enfants est tout aussi grave !! Le parlement européen veut agir sur la maltraitance des enfants.

Le 17 Mai 2017, sera discuté au parlement européen la maltraitance des enfants, dont les chiffres reste assez flou, car non étayé d’une véritable enquête, mais seulement de vagues déclarations, pioché ça et la. Il est certain que même un seul enfant maltraité reste intolérable et qu’il faut agir, mais pas n’importe comment.

maltraitance parlement UE.JPG

La maltraitance perpétré par les instances administratives de l’enfance en danger (ASE et annexe) est tout aussi grave, que celle faite par les familles, lors des placements inutiles d’enfants. Car elle génère des troubles psychologique irréversible, du à la déstabilisation de l’enfant, par la rupture du lien familiale inutile et dont certains travailleurs sociaux utilisent comme moyen de pression sur les parents. Surtout comme dans de nombreuses situations, de simple carence qui reste assez flou et sans danger immédiat pour l’enfant, nous le savons il existe des solutions bien moins violente, comme les suivis de l’enfant au domicile des parents et il concerne au moins 80 000 enfants sur les 160 000 placés. Cela serait bien moins coûteux aux contribuables, sachant que ce budget aux conseils départementaux est très conséquent, il est la 2eme plus grosse dépense, 8 milliards € annuels pour la France.

Le manque de garde fou contre le pouvoir de l’administration sociale, garde fou que nous préconisons depuis des années et dont aucun élus veut entendre parler, sujet que nous avons proposé entre autre dans notre rapport associatif depuis 2011,  une sorte d’ombudsman qui désignerait une personne chargé de protéger les familles contre les procédures illégales et abusives, ou un groupe de personnes, composé d’associations de parents, de juges, d’éducateurs….. pour une plus grande impartialité.

enfant-arrache

Il est temps de mettre fin à toute formes de violences et en premier lieu chez les professionnels censés protéger les enfants et non leurs emplois, en sortant systématiquement leur parapluie pour « se protéger », comme la déjà dénoncé, l’IGAS en 2006, la cour des comptes en 2009, la CNCDH en 2013 et nous même depuis 2009.

Conférence sur la maltraitance des enfants au parlement européen en direct le 17 mai 2017 de 17h à 19h

conférence sur la maltraitance UE

Déclaration de Marie Christine Arnautu

« Ce qui saute aux yeux parmi les nombreux témoignages dont j’ai pu prendre connaissance, c’est que d’une part, les véritables maltraitances faites aux enfants, entrainant souvent leur mort, ne sont pas traitées avec la rapidité nécessaire devant un tel danger, et que d’autre part, des enfants étaient retirés arbitrairement à leur famille, sans que celles-ci n’aient aucun moyen de se faire entendre, d’avoir accès à leur dossier, alors pourtant que les décisions de placement constituent une ingérence gravissime dans la vie des familles. Ces familles vivent un véritable drame, ont un sentiment justifié d’être abandonnés à une lutte du pot de fer contre le pot de terre. »

Vice président SOS Parents Abusés – Mai 2017

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Emission radio sur les placements abusifs d’enfants !!

web radio nimeauTous les mercredi à 21h une web radio Web Radio Nimeau diffuse une émission consacré aux placements abusifs d’enfants perpétrés par  l’ASE, et rediffusé toute la semaine.

Elle met à jour les dérives trop importante de l’administration sociale et de son système défaillant, en collaboration avec l’association APEJF.

annonce vidéo:

lien lecteur multimédia: https://www.radioking.com/api/radio/web-radio-nimeau.m3u

La page facebook: https://www.facebook.com/webradionimeau/?fref=ts

le site web: https://webradionimeau.wixsite.com/webradionimeau

Rediffusion sur web radio Nimeau à 10h chaque jour, à 22h du lundi au mardi et à 21h du mercredi au dimanche.

 

Emission du 17 Mai 2017:

 

Emission du 24 Mai 2017:

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Belgique: Famille d’accueil maltraitante, la mère condamné a 2 ans de prison.

En Belgique au sud de Liège, il y a aussi des problèmes avec la protection de l’enfance et le personnel agréer.

Comment est-ce possible que les services sociaux aient accepté que cette famille, où il y a déjà 8 enfants, bien connue et plusieurs fois condamnée pour divers débordements, devienne famille d’accueil .

famille d'accueil belge condamné

Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné vendredi 5 Mai 2017 une Olnoise de 51 ans à deux ans de prison pour coups et traitements dégradants, commis entre 2011 et 2013, sur un mineur placé dans son foyer, elle n’hésitait pas à injurier l’enfant et à le frapper lorsqu’il n’effectuait pas correctement ces tâches. Ses enfants étaient aussi également invités à frapper l’adolescent, et elle n’hésitait pas à le réveiller à coups de poing.

L’adolescent avait même fait une tentative de suicide en septembre 2013 mais il n’avait pas voulu dénoncer les faits dont il était victime. Il faisait l’objet de menaces de mort s’il parlait.

 

Source

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Angers: Moins d’enfants placés d’éclanche la colère de salariés de l’ASE et associations annexes

salariers ase angers

Associations et salariés de la protection de l’enfance (au moins 600 personnes) manifestent ce jeudi matin 4 mai à Angers contre la décision prise par le Conseil départemental dans le cadre de la mise à plat de la protection de l’enfance en établissements. Au final, plusieurs associations importantes du département viennent d’apprendre que la confiance ne leur est plus accordée et donc qu’ils n’auront plus d’agrément pour garder des enfants placés.

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/anjou-le-secteur-de-la-protection-de-lenfance-manifeste-a-angers-04-05-2017-313673

Publié dans Articles | 3 commentaires

Ouverture d’esprits d’un politique concernant les placements abusifs d’enfants !!

Enfin quelqu’un ose parler des placements abusifs trop nombreux de nos enfants !

… »ou les placements abusifs sont nombreux, et les placements nécessaires oubliés. Leurs malheurs est trop souvent passé sous silence, la pudeur face aux souffrance qui sont les leurs, ne peut pas prendre le visage du déni politique…. « 

Apres des années de silence sur ce sujet de tous les gouvernements successifs, une personne ose dénoncer ces dérives  trop nombreuses de notre système de protection de l’enfance et cela publiquement.

Il est tant qu’officiellement les familles soit reconnus victimes de ce système pervers et surtout qu’un effort soit fait et pas seulement en promesse, pour changer tout cela.

Les enfants en soufrent depuis de trop longues années, il faut stopper tout cela !

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Lûqman n’est pas un bébé secoué!

Nous partageons cette page de parents désemparés, suite au placement de leur enfant et qui souffre d’une maladie orpheline, mais dont le système social refuse de reconnaître, préférant traiter les parents de maltraitant plutôt que de cherche le véritable problème de santé de cet enfant.

luqman n'est pas un bebe secoué

Voir le lien ci dessous : Lûqman n’est pas un bébé secoué!

Leur page Facebook: https://www.facebook.com/rendeznousloulou/?fref=ts 

et Twitter: https://twitter.com/ParentsdeLuqman

rendez nous loulou

Publié dans Articles | Laisser un commentaire

Retiré à ses parents, placé en juillet dernier, l’enfant meurt en pouponnière.

Le bébé n’avait que 10 mois. La petite fille a été retrouvée morte vendredi dans son lit, la tête coincée entre les barreaux. Ce sont des employés de « la Courte Échelle », une pouponnière d’accueil de la commune de Jardin, dans l’Isère, qui l’ont retrouvée. Celle-ci n’a malheureusement pas pu être ranimée malgré l’intervention des secours.

lit bebe

Suite à une décision de judiciaire le retirant à ses parents habitant le département, le nouveau-né avait été placé en juillet 2016 dans cette maison à caractère social dédié à l’accueil en urgence d’enfants « la Courte Échelle », cela de quelques jours à dix ans, comme l’indique le site de l’association l’Œuvre de Saint-Joseph, une pouponnière de 9 places et une unité pour des enfants de 4 à 10 ans de 11 places, 50, route de Saint Sorlin, 38 200 JARDIN.

mec jardin pouponniere

Le procureur de Vienne Jérôme Bourrier a indiqué qu’une « enquête préliminaire » était en cours pour comprendre les circonstances du drame, alors que selon France Bleu, quatre personnes étaient présentes auprès des enfants.

bebe en pleure

Les résultats de l’autopsie n’ont pas encore été communiqués par le parquet qui a par ailleurs précisé que la qualification de l’enquête dépendrait « de ces résultats et des premières auditions ».

On à parlé beaucoup dans les journaux d’une cellule d’écoute pour le personnel sous le choc, mais a t’on pensé aux parents de l’enfant.

Notre pensée va directement aux parents à qui l’enfant avait été enlevé et qu’ils ne reverrons plus jamais.

source

Publié dans Articles | 2 commentaires