SOS Parents Abusés.

Thank you for your visit ! Merci de votre visite ! Danke für Ihren Besuch ! grazie per la vostra visita !

association sos parents abusés placement 2

Facebook page: https://www.facebook.com/SOS.Parents.Abuses?fref=ts

Forum page: http://sos-parents-abuses.forumactif.com/

Blog page: https://sosparentsabusesfrance.wordpress.com

protection de l'enfance

Notre Association a été créer par des parents concernés par le placement abusif d’enfants le 2  janvier 2009 et enregistré à la préfecture 16 mars 2010 afin d’informer les familles:

–  Sur les dysfonctionnements du système de la protection de l’enfance

– De leurs droits face à la justice et aux travailleurs sociaux.

Nous avons organisé et participé à de nombreuses actions, marche, rassemblement, rencontres avec les familles et élus, la défenseure des enfants, l’IGAS, afin de mettre en place un contrôle fiable et indépendant, pour stopper les dérives de certains juges et travailleurs sociaux.

Aujourd’hui notre objectif est inchangé, il faut absolument modifier les comportements, qui met en danger la vie de milliers d’enfants par des placements injustifiés et dont d’autres solutions seraient bien moins néfastes à leur équilibre.

Retour à la page d’accueil: https://sosparentsabusesfrance.wordpress.com/

Our Association was to create by parents concerned by the children’s excessive investment January 2nd, 2009 and recorded in the prefecture in March 16th, 2010 to inform families:

– On the dysfunctions of the system of the child welfare

– Of their rights in the face of the justice and in the face of the social workers.

We organized and participated in numerous actions, walking, gathering, meetings with families and elected representatives, défenseure of the children, the IGAS, to set up a reliable and independent control, stop the drift of certain judges and social workers.

Today our objective is unchanged, it is absolutely necessary to modify the behavior, which puts in danger the life of thousand children by inequitable investments(placements) and other solutions of which would be much less fatal in their balance.

Return in the homepage: https://sosparentsabusesfrance.wordpress.com/

Publicités

8 commentaires pour SOS Parents Abusés.

  1. Bonjour , sa fait 3 ans que je me bat pour mes enfants placé abusivement , j’ai toujours dans la tête cette phrase que mon fils qui avait 8 ans m’a dit , maman dans 5 ans mon frère aura 18 ans et moi j’aurais 13 ans , lui il l’a de la chance , et je lui est dit pourquoi tes pressé d’avoir tes 18 ans et il m’a répondu , oui au moins je pourrais revenir . Tous les ans nous passons devant le juge à Rodez , je me demande à quoi sa sert que je me déplace , on nous écoute pas et l’ase nous a dit , le 14 mars , vous passé devant le juge, j’ai décidée de pas vous rendre les enfants , chaque fois devant le juge mes enfants pleurent , à chaque visite de mon fils de 11 ans , mon fils se jette dans mes bras en pleure et me dit maman je veux revenir c’est quand que je reviens , ni nous , ni les enfants ne savons pas pourquoi on est séparé .

  2. Cécile dit :

    Bonjour,

    Ma fille de 14 ans, qui ne sortait pas , travaillait bien, mais était en conflit avec ses parents, a été placée dans un foyer par décision arbitraire d’une juge . L’éducatrice de l’ASE, a estimé que ma fille était en danger avec sa mère et ne pouvait aller chez son père où les conflits étaient nombreux. Ma fille est bien élevée, bien éduquée, et hormis des conflits liés à l’adolescence, elle ne relevait pas d’un placement en urgence que l’on a estimé nécessaire car il était jugé que j’étais « fragile ». J’exerce un métier auprès d’enfants, je ne me suis jamais arrêtée et n’ai aucune dépression, le père est assureur. Nous ne sommes pas des cas « sociaux » comme ce que l’on entend dire de la propre bouche des éducateurs. Il n’y avait aucune raison que ma fille se trouve placée dans cette fabrique à délinquants. Notre suggestion de l’internat n’a pas été envisagée ni discutée et la psychologue de l’ASE a même dit: »Nous ne nous occupons pas du placement en internat, mais des placements en famille d’accueil ou en foyer… » Et elle a d’ailleurs choisi un foyer juste à côté de mon travail exprès pour me nuire…car je manifestais de nombreuses velléités à leur encontre.
    Avec l’ASE, j’ai eu à faire à du personnel ( éducatrice et psychologue) incompétent, enquêtant à charge, écrivant des mensonges dans leur rapport afin qu’il abonde dans leur sens. Lors de l’audience, ce que j’ai pu dire n’a pas été entendu et la décision avait été déjà prise en amont, je l’ai vite compris. Cette audience a été une mascarade… Le père était absent car il était en vacances et la juge a refusé de reporter l’audience, et les représentants de l’ASE absents aussi malgré leur convocation, car ils savaient que j’avais tous les arguments pour démonter leur rapport. La Juge n’en a pas tenu compte, et a confirmé la décision de cette petite équipe ( ASE et JUGE). Depuis 8 semaines, ma fille a fait 12 fugues dont plusieurs de nuit dans des endroits dangereux, a commis des vols , ne va plus au collège, a essayé de boire, fumer sans que les éducateurs et leurs responsables hiérarchiques ne trouvent la solution pour arrêter cette escalade et même font preuve d’un certain laxisme. Maintenant j’ai une avocate qui appuie mes démarches auprès de la juge. Depuis huit semaines, ma fille est changée, elle est devenue violente et je n’ai plus aucune autorité sur elle. Quand je la retrouverai et que nous pourrons vivre à nouveau ensemble, les dégâts commis sur elle par cette institution seront-ils réversibles ? C’est mon inquiétude. Car la majorité des jeunes placés dans ce foyer fuguent, se déscolarisent , commettent des délits. Ceci est confirmé par la police qui est aux premières loges pour constater les effets sur nos jeunes. Ces placements faits par des juges bornés sont des mises en abîmes légalisées. Il est impensable qu’ils soient ignorants des conséquences désastreuses de leurs décisions sur des jeunes en difficulté et qu’ils plongent dans la délinquance de façon irresponsable.Les foyers, malgré un personnel nombreux, est incapable de gérer ces jeunes de façon adaptée et moderne. Les jeunes sont désoeuvrés, le psychologue absent, il n’y a pas de projet individualisé, les parents sont écartés, surtout lorsque ils viennent poser des questions qui les dérangent. On les taxe alors de vouloir « surveiller » le foyer, ce qui me semble normal, tout comme un parent peut surveiller l’école en demandant à son enfant ce qu’il y a fait pendant la journée… Le foyer est en « prise directe » avec le juge mais pour un parent qui se sent abusé par le placement, la rencontre est bien plus difficile comme si ces juges étaient au dessus du commun des mortels…Mon cas n’est pas unique en France et révèle l’état de délabrement des services sociaux et de la justice. Il convient que les autorités politiques, députés, ministres oeuvrent afin de casser ce système qui crée injustice , et brisant des familles et des enfants de façon irrémédiable.

  3. Clement dit :

    L ase ce sont pour la plupart des salopard qui écrivent des rapport truffés de mensonges dans le seule but de détruire des enfants et des familles entière mais par contre la ou il y a vraiment du danger il n intervienne pas de peur d avoir des répercutions

  4. Cécile dit :

    Je dirais que ce sont plutôt des paperassiers qui jugent des pièces et détiennent trop de pouvoir par rapport à leurs réelles compétences. Car ces éducateurs sont souvent petits, bien petits et ils ne mesurent pas la portée de leurs décisions.

  5. papanrv dit :

    bonjour, je suis papa célibataire ma fille a 4ans et est en famille d’accueil depuis 2ans. je passe devant le jaf a la fin de l’année. cette situation c’est produite après une incarcération de ma part. sa mère se droguait j’ai donc moi-même prévenu les services sociaux. mais vu le déroulement des choses je me demande si j’ai bien fait…j’attend avec angoisse cette audience qui j’ai peur est joué d’avance! j’ai un logement, un travail et la garde de ma fille tous les week-ends ainsi qu’aux vacances. ai-je une chance de récupérer ma fille? y a-t-il qelqu’un dans ma situation? la mère n’assume pas je suis seul. merci de vos témoignages.

Les commentaires sont fermés.