Des parents fuyant l’arbitraire avec leurs enfants, condamnés à de la prison ferme.

Jusqu’à présent, on reprochait à ces parents des carences éducatives et matérielles, une instabilité, une errance, mais rien qui justifiait véritablement un placement ci rapide, tout au moins une aide à domicile, tout cela toujours dans l’intérêt supérieur de l’enfants, comme ils aiment l’écrire.

"Vous auriez pu tuer vos enfants" : des parents condamnés à de la prison ferme à Angoulême

Les parents ont voulus prendre la fuite pour protéger leur enfants de ce placement, et ce retrouve aujourd’hui condamnés à de la prison ferme.

Lundi 27 juillet, le tribunal d’Angoulême a condamné à de la prison ferme un couple qui avait pris d’immenses risques pour éviter le placement de quatre enfants, ordonné par la justice en Dordogne.

« Maintenant, on parle de mise en danger de la vie de leurs enfants. Ils auraient pu les tuer.  » Laure-Anne Lucas, l’avocate de l’association de protection des intérêts et des droits de l’enfant (Apid) n’a pas été de main morte avec ses mots pour qualifier le comportement du couple jugé hier.

Que sais t on véritablement des parents à part les écrit de l’ASE, repris par un juge ?

A propos alautis

Associations
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s