Maltraitance administrative sur les enfants est tout aussi grave !! Le parlement européen veut agir sur la maltraitance des enfants.

Le 17 Mai 2017, sera discuté au parlement européen la maltraitance des enfants, dont les chiffres reste assez flou, car non étayé d’une véritable enquête, mais seulement de vagues déclarations, pioché ça et la. Il est certain que même un seul enfant maltraité reste intolérable et qu’il faut agir, mais pas n’importe comment.

maltraitance parlement UE.JPG

La maltraitance perpétré par les instances administratives de l’enfance en danger (ASE et annexe) est tout aussi grave, que celle faite par les familles, lors des placements inutiles d’enfants. Car elle génère des troubles psychologique irréversible, du à la déstabilisation de l’enfant, par la rupture du lien familiale inutile et dont certains travailleurs sociaux utilisent comme moyen de pression sur les parents. Surtout comme dans de nombreuses situations, de simple carence qui reste assez flou et sans danger immédiat pour l’enfant, nous le savons il existe des solutions bien moins violente, comme les suivis de l’enfant au domicile des parents et il concerne au moins 80 000 enfants sur les 160 000 placés. Cela serait bien moins coûteux aux contribuables, sachant que ce budget aux conseils départementaux est très conséquent, il est la 2eme plus grosse dépense, 8 milliards € annuels pour la France.

Le manque de garde fou contre le pouvoir de l’administration sociale, garde fou que nous préconisons depuis des années et dont aucun élus veut entendre parler, sujet que nous avons proposé entre autre dans notre rapport associatif depuis 2011,  une sorte d’ombudsman qui désignerait une personne chargé de protéger les familles contre les procédures illégales et abusives, ou un groupe de personnes, composé d’associations de parents, de juges, d’éducateurs….. pour une plus grande impartialité.

enfant-arrache

Il est temps de mettre fin à toute formes de violences et en premier lieu chez les professionnels censés protéger les enfants et non leurs emplois, en sortant systématiquement leur parapluie pour « se protéger », comme la déjà dénoncé, l’IGAS en 2006, la cour des comptes en 2009, la CNCDH en 2013 et nous même depuis 2009.

Conférence sur la maltraitance des enfants au parlement européen en direct le 17 mai 2017 de 17h à 19h

conférence sur la maltraitance UE

Déclaration de Marie Christine Arnautu

« Ce qui saute aux yeux parmi les nombreux témoignages dont j’ai pu prendre connaissance, c’est que d’une part, les véritables maltraitances faites aux enfants, entrainant souvent leur mort, ne sont pas traitées avec la rapidité nécessaire devant un tel danger, et que d’autre part, des enfants étaient retirés arbitrairement à leur famille, sans que celles-ci n’aient aucun moyen de se faire entendre, d’avoir accès à leur dossier, alors pourtant que les décisions de placement constituent une ingérence gravissime dans la vie des familles. Ces familles vivent un véritable drame, ont un sentiment justifié d’être abandonnés à une lutte du pot de fer contre le pot de terre. »

Vice président SOS Parents Abusés – Mai 2017

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s