Appel aux parents par Morgane, responçable du collectif « Placements abusifs d ‘enfants » PAE

Il y a deux mois, Morgane a lancé un appel aux parents à ce mobiliser, pour dénoncer les placements abusifs d’enfants par l’ASE. Mais elle fait malheureusement le constat que tres peu de parents malgré leur plainte sur les reseaux sociaux daignent se mobiliser.

page Facebook

Témoignage de Laëtitia Billard

Laétitia explique quelle a perdu 15 ans de sa vie sans ses enfants à cause de l’ASE….

PAE:

« Sachez que encore pendant des années cela continuera si l ‘on ne fait rien aujourd’hui …C’est à nous de le faire , nous pouvons faire notre combat tout seul mais rien ne nous empêche en parallèle d ‘être ensemble ! Nous devons cela à nos enfants .. au moins ça et cela ne peut plus durer .. Les dégâts seront considérables si nous laissons la situation de la protection de l ‘enfance en l ‘état ….
Il faut absolument réagir maintenant . Nous proposons avec l ‘aide d ‘avocats cette plainte collective contre l ‘État Français qui ne bouge pas face à son institution qui se permet de nous broyer littéralement !Nous et surtout les enfants ! Ce n ‘est plus un secret .. alors allons-y ! »

14355660_1260905027261804_8887604910744479186_n

 

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Appel aux parents par Morgane, responçable du collectif « Placements abusifs d ‘enfants » PAE

  1. Cirany dit :

    Pourquoi l’état payent des fortunes aux familles d’accueils, pour qu’elles se substitue aux parents placés abusivement par l’ase ? ??Au lieu d’accompagner les familles ?

    • Virginie dit :

      Parce que cela permet de creer l emploi dans le social ,l etat s attaque aux parents demunis c est une grosse maffia je vis cela depuis 5ans

  2. maya1312 dit :

    Bonjour,

    C’est avec une vive émotion que j’ai appris que vous avez organisé une manifestation à Paris, je regrette de ne pas avoir eu connaissance de cet événement ou j’aurais eu l’immense plaisir de participer et d’échanger avec vous.

    J’ai 38 ans, L’ASE nous est tombé dessus lorsque ma fille n’avait pas encore 2 ans. Je devais subir une intervention du canal carpien à la main gauche. Avant cela j’accueillais le maudit « géniteur  » ( ce terme me convient mieux vu qu’il jugeait inadmissible de dépenser le moindre centimes pour elle, tenait des propos « moi je touche pas à 1 gosse, si mes potes ils me verraient ils me traiterai de pédé « ) et quelques mois après son arrivée à tenté 1 première tentative pour que ma puce aille vivre dans sa famille à Dakar.
    Afin de mieux me contrôler.

    Mon histoire est très longue, ma puce malgré les mensonges du « papa  » qui clame ne pas pouvoir la voir lorsque ma puce est avec moi.

    Et que je la frappe violemment (alors que c’est lui qui a tabassé ma fille à 4 ans et demi lorsque c’était son tour de venir la prendre pour le w-e et ça je l’ai appris de la bouche de ma puce et elle pouvait le décrire nu).

    Bizarre que quelqu’un ose faire ce genre d’accusation et vive depuis notre séparation dans 1 foyers. Alors qu’aujourd’hui il a une copine ils ont 1 enfant (il a joué de son charme pour l’amadouer rapidement l’a mettre enceinte simplement pour être régularisé avant que son avis d’expulsion n’arrive à échéance).

    Comme avec moi il lui soutire tout ce qu’il peut ( biens, argent). Et elle devenu son allié mais je la plaint car elle ignore de quoi sont capables les hommes de certains endroits du Sénégal qui se livre à la prostitution masculine.
    Et si elle avait entendu les propos racistes virulents qu’il tenait chez moi à propos des personnes de types caucasienne elle mourrait sur place.

    En octobre 2012, il a appelé mon frère aîné sachant que nous ne nous entendions pas et lui a demandé de l’aider en disant que j’étais devenue folle que je frappait ma puce alors âgée de 4 ans et demi, que je me droguait avec des traitements que je l’emmenais à l’école dans 1 état salle. POURQUOI? PARCE QUE MA FILLE SOUFFRAIS TELLEMENT DE SON ABSENCE QUE LE DIRECTEUR DE SON ÉCOLE ET SON INSTITUTRICE M’ONT CONVOQUÉ EN M’ANNONÇANT QU’ELLE AVAIT 1 COMPORTEMENT ANORMALE!!!

    Donc en 5 ans elle a été placée chez ma mère ça à créer beaucoup de conflits puis le placement provisoire a été levé mais lui ne l’entendait pas de cette oreille.

    Il a convaincu la médiatrice AEMO de ma prétendu dépression et le 03 octobre 2014 c’est sous les cris les larmes que je lui ai dit adieu.

    AUCUNE de mes démarches n’a jamais aboutie, je suis pourtant de nature combative mais aujourd’hui L’ASE refuse de m’élargir les droits de visites médiatisées et comme c’est toujours le mercredi après-midi je comprends que c’est soit 1 emploi où je pourrais vivre dignement soit me passer de ma puce pour 1 heure, 2 fois par mois.

    Depuis son placement ma fille souffre d’arythmie ( ralentissement du cœur quand elle est angoissée) diagnostic posé par une pédiatre prouvant qu’elle ne supporte pas ce placement ensuite on lui a diagnostiqué 1 épilepsie et on m’a appelé à plusieurs reprises le vendredi en fin d’après-midi pour m’annoncer qu’elle était hospitalisée.

    Je suis originaire d1 pays voisin du Mali, ma fille a les cheveux crépus secs la gardienne malgré les recommandations n’en prends pas soin, et elle se dégarnie car en 1 heure je n’ai pas le temps de la coiffer, elle reste plusieurs mois avec la coiffure que lui fait ma mère durant les vacances scolaires. De plus elle lui fait manger du porc, me descend en se plaignant aux services lorsque je lui fait une coiffure avec des rajouts. Car l’année dernière j’avais obtenue la possibilité de l’avoir à mon domicile je n’ai pas eu le temps de finir sa coiffure, 2 semaines après quand j’ai décidé de terminé sa coiffure, j’ai retrouvé la 1ere partie abîmée ( on aurait dit des dreads locks) la gardienne a massacré des tresses puis à dit à la médiatrice ainsi qu’à ma fille que je l’avais coiffé avec des rajouts en plastique.

    Je suis rentré chez moi en éclatant en sanglots en voyant qu’elle me méprisant en le faisant payer à ma puce, elle était super craquante à l’école ou elle est on l’a beaucoup complimenter sur sa coiffure avec des rajouts gaufrés.
    J’ai appelé la gardienne qui a feint de se montrer « compatissante  » et ma montrer son agacement face à ma détresse et au fait que j’étais en pleurs, et m’a dit « bon heu pensez au juge »…
    J’ai appris par la CAF que le Juge a ordonné son placement jusqu’à sa majorité.
    Aujourd’hui mes droits de visites sont restreints parce que j’ai dit poliment à la gardienne d’arrêter les restrictions de parole à ma puce.
    Cette femme est vraiment 1 peau de vache.

    Il n’y avait pas de vacances prévu pour ma mère cet été de par sa faute elle a dit à L’ASE que je m’octroyais le loisir de passer les vacances chez ma mère lorsqu’elle ma puce y était et que ma mère lui donnait mal son traitement.
    Faux faux faux archi faux car la gardienne à des trois de mémoires oubli beaucoup de choses (sous vêtements pour la semaine), et sur la boîte du traitement elle mets chaque fois 1 post-it mettant la date la prescription et la dernière fois où nous sommes retrouvés en famille j’ai fait remarquer à ma mère qu’il manquait 1 comprimé. (Oui elle met dans les affaires de ma fille le nombre pile poil de comprimés pour son épilepsie pas 1 de +).
    La personne chargé de mon dossier pour m’achever il y a quelques jours ma expliqué qu’à cause de moi, ma fille de nature calme et réservée fait des crises chez une psy ou elle éclate en sanglots disant que sa famille l’a oublié que les visites avec maman se passe mal.

    Ok ils me l’abîme physiquement psychologiquement commencé à l’aliéner, lui impose une véritable omerta, plus de contact téléphonique (ordonnance du juge) et étant épileptique elle ne supportera pas cela longtemps.
    Ils me l’a tue à petit feu ma princesse.

    Bref je pourrais continuer ainsi encore pendant longtemps mais déjà repenser aux nombreux sacrifices que j’ai fait pour cet homme alors qu’il a abusé de mon état de faiblesse puisque je l’aimais lui faisait confiance m’a escroqué de nombreuses sommes d’argent, à volé de l’argent sur le compte épargne de ma puce, il vivait intégralement à mes frais pendant 9 mois, ma profondément humilié moralement il me harcelait jusqu’à présent je n’arrive pas à retrouver confiance en moi il me dénigrait avec des remarques racistes « toi t’es comme les blancs  » à abusé de moi de manière intime, ma gifler 1 après midi (heureusement que ma fille n’étais pas la), il me quittait revenait il ne dormait pas avec moi me disait que j’étais « vilaine « . Conscient que j’avais subir de très gros problèmes avec mon père pour avoir son approbation conscients de tous ce que j’ai sacrifié pour lui…
    Je l’ai mis à la porte de chez moi après 9 mois en enfer.
    Aujourd’hui malgré l’intervention de quelques personnes qui lui ont demandé d’arrêter de demander soi par écrit soi oralement au juge des enfants de renouveler le placement. Mais il se croie au dessus de tout le monde.

    Je repense à la maman combative que j’étais oui ce n’étais pas facile tous les jours mais regarder son enfant quand on comprend qu’elle n’a pas de père c’est terrible. Mais tant pis elle n’a manqué de rien avec moi, au final je repense aussi que j’ai accouché par césarienne seule, j’ai fais 1 hémorragie sur la table d’opération et toute cette souffrance pourquoi?

    Bref mon parcours est désespéré ici dans Besançon je suis venue m’installer ici pour vivre une vie de couple de famille et couper les ponts avec ma famille pour qui il est trop irrespectueux pour une femme de choisir son mari (j’ai du épousé un homme que je n’avais jamais vu dans mon pays d’origine à 21 ans choisi par mon père à 27 ans c’est le diable personnifié que j’épouse).
    Jamais on ne ma autant méprisé qu’à Besançon jamais on ne ma descendue à ce point je n’aurais jamais pensé que le maudit géniteur de ma puce me mettrais face à la justice.

    Aucun répis dans ma vie. Plus de bonheur plus rien à faire j’en ai perdu ma foi, foi en l’être humain.
    Aujourd’hui je ne suis rien.
    Je vous contacte car je recommence à aller mal et je veux absolument quitter cette ville je n’y connais personne je ne sors même pas.

    Je n’ai + plaisir à rien.
    Quand je pense à ma puce pleurant triste je met 1 chanson de GOLD « VILLE DE LUMIÈRE  » et je pleure un bon cou.

    Ils ont nos enfants la rançon qui va avec, pourquoi en + nous infliger ces tortures comme si nous n’étions que des pestiférés des malpropres des terroristes…
    NOUS SOMMES L’UNIQUE CATÉGORIE DE LA POPULATION FRANÇAISE DONT ON NE PARLE JAMAIS.
    J’imagine qu’en prenant la décision de partir je sais que je devrai faire mes adieux à ma puce.

    Elle sera anéantie mais comment faire? Maman n’en peut plus cela fait 10 ans que maman se fait malmener- les gens qui s’en prennent à maman ne se disent pas que j’ai lutté pour finir mes études? (Niveau BTS Assistante de direction).
    Maman est une bête enragée dans 1 cage qui regarde ces minables de juges les services sociaux la gardienne te faire pleurer et maman à 1 rêve juste vivre avec toi, maman est si fière lorsqu’elle marche avec toi à ses côtés.
    Certains rêvent de devenir millionnaire moi j’ai 1 rêve plus grand : vivre avec toi.
    Maman ne veut plus continuer comme cela si je te quitte je pense qu’il me faudra peu de temps avant que le chagrin ne tue maman.
    A 18 ans que te feront-ils ces sauvages?
    Répondez moi s’il vous plait parce que même avec ma famille c’est moi qui suit « responsable de cette situation « , donc sujet tabou on bouge pas,  » c’est sa merde ».
    Je vis à Besançon mais même si mes prestations diminuent je ferais en sorte de vous rejoindre.
    Cette situation m’a rendu paranoïaque agoraphobe angoissée.
    Bref vraiment c’est la descente aux enfers.
    Merci pour votre attention.

  3. maya1312 dit :

    Bonsoir à tous parents malchanceux,

    Je souhaite mettre de côté de l’argent malgré mes faibles revenus afin d’apporter ma contribution pour sauver nos enfants et porter notre parole devant ce gouvernement.

    Je souhaite dénoncer les tortures que ma puce vos enfants et nous vivons.
    Que notre calvaire soit entendu mais avec fracas.
    Je veux faire du bruit et j’ai quelques idées pour que nous dénonçons nos bourreaux et rétablir la vérité et la justice.

    Trop c’est trop, j’ai perdu mon emploi 1 ordonnance a été mise en place sans ma présence il y a 2 mois.

    Le juge des enfants de BESANÇON est un des PIRE bourreaux de France.

    Il y a autour de ma puce de 9ans 1 pression 1 omerta qui la perturbe et elle fait des crises d’angoisse ou elle « pète 1 câble  » devant 1 psychologue elle hurle pleure dis que sa famille l’a oublié.
    Après son placement en octobre 2014 ils lui ont diagnostiqué1 arhytmie et 1 épilepsie.

    Ces pathologies ne sont pas compatibles avec 1 excès de stress.
    J’ignore le nombre d’intervenants qu’il y a autour d’elle mais elle en souffre.

    Je ne reconnais plus ma boule de bonheur.

    La gardienne (pardonner moi l’expression) est 1 véritable chienne qui s’en ai pris à moi derrière mon dos racontant des mensonges, ou où je l’aurais agressé par Msg, le sms en question na jamais ete divulgué mais il est dans mon téléphone malgré tout j’ai reçue 1 ordonnance me restreignant les droits de visites j’ai l’interdiction de contacter mon enfant par téléphone ou courrier.

    Je ne reconnais + mon enfant elle ne me regarde plus malgré toutes mes tentatives pour attirer son attention.

    Sa scolarité en pâtie …

    Bref j’ai besoin de vos soutien car je suis isolée je m’enfonce de + en + personnellement.

    Je veux mettre ma souffrance ma rage, à profit n’hésitez pas à me soumettre vos idées.

    Pour des raisons personnelles je n’ai pas de comptes Facebook je ne figure dans 1 aucun réseau social par crainte que le père n’aggrave mon cas.

    N’hésitez pas à me contacter par mail.
    fatisao.fs@gmail.com
    Merci courage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s