PLACEMENTS ABUSIFS, UN SCANDALE D’ÉTAT « Nous dit AFPSSU »

L’AFPSSU  (l’Association Française de Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire) fait une découverte, ce que nous dénonçons depuis des années, les placements abusifs d’enfants et nous en explique le fonctionnement:

« Qu’est-ce qu’un placement abusif?

Ce qui caractérise le placement abusif, c’est qu’aucun critère de danger pour l’enfant crédible ne puisse être mis en avant. C’est une maltraitance institutionnelle très grave contre laquelle il faut lutter Lire la suite

En France chaque année, on retire 136 000 enfants à leurs parents !!! et 68 000 placements ne sont pas motivés, aboutissant à des situations de souffrance extrême pour nombre de familles et d’enfants.
Le placement abusif, une maltraitance institutionnelle

placements abusifs« Si la France ne résout pas les dysfonctionnements de sa protection de l’’Enfance, si elle veut occulter la barbarie qui prévaut dans de trop nombreux cas et occasionne une véritable  » maltraitance institutionnelle »   ce sont des dizaines de milliers d’’enfants qui connaîtront des traumatismes irréversibles. Les conséquences sont prévisibles tant en ce qui concerne l’’équilibre de ces futurs adultes que pour la société qui devra chèrement payer son renoncement aux valeurs du Pays des Droits de l’’Homme signataire de la Convention Internationale des Droits de l’’enfant ».Philippe Seguin, ancien Président de la Cour des Comptes Rapport de la cour des comptes en 2009

Comment admettre qu’’un enfant heureux bien traité soit retiré au parent bien-traitant pour être  placé dans un foyer ou une famille d’’accueil ?

  • Comment admettre qu’’un enfant équilibré ou connaissant une  » résilience  »  soit retiré au milieu favorable qui le construit ou le reconstruit pour être replacé dans un univers indifférent voire hostile, violent ou criminogène? Il n’’est point de bonne raison pour justifier une telle décision.
  • Comment admettre qu’’un enfant heureux bien traité soit retiré au parent bien-traitant pour être remis à un parent violent, ou placé dans un foyer ou une famille d’’accueil ?
  • La France est au 17ème rang des pays développés (sur 21) dans le classement rendu public par l’’OCDE. Elle est même au 19ème rang en ce qui concerne le bien-être subjectif des enfants soumis à l’’enquête Innocenti.« Voir le site de  protection de l’enfance  AVPE

Le placement abusif des enfants atteints d’un handicap

⇒  Le placement des enfants autistes

Rapport de l’association Autisme France sur les violations des droits et les dysfonctionnement de l’Aide sociale à l’Enfance. Danièle Langloys Juillet 2015.

Des ouvrages et des témoignages En savoir plus

L’avis du conseil de l’Europe

Défendre les droits de l’enfant

placements abusifs - conseil de l'Europe

le Conseil de l’Europe s’adresse aux professionnels de la protection de l’enfance avec la publication « Défendre les droits de l’enfant, guide à l’usage des professionnels de la prise en charge alternative des enfants ».

Le guide propose aux professionnels intervenant auprès d’enfants accueillis dans le cadre de la protection de l’enfance, des pistes de réflexion et des outils concrets pour développer une approche par les droits de l’enfant

défendre les droits de l’enfant

Rappel de la convention Internationale des droits de l’enfant

placements abusifsLa Convention internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), ou Convention relative aux Droits de l’Enfant, est un traité international adopté par l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 20 novembre 1989.

convention internationale des droits de l’enfant »

 

Source ici: http://www.afpssu.com/dossier/placements-abusifs-un-probleme-institutionnel-tres-grave/

Publicités

A propos alautis

Associations
Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour PLACEMENTS ABUSIFS, UN SCANDALE D’ÉTAT « Nous dit AFPSSU »

  1. marchand dit :

    il serait tant que les combats des associations pour la protection de l’enfant soit entendu

  2. Enfant maltraité dans le val d'oise dit :

    Mon enfant avait intergré l’école élémentaire en 2011 dans une école dans le val d’oise , il a subit des violences physique , et harcèlement durant 5 ans les auteurs sont des professeurs , directrice, et par des élèves , la police n’ont pas souhaité prendre ma plainte car ce n’est pas du pénal pour eux
    après avoir fait trois signalement a la direction de l’éducation national , l’école a saisie la protection de l’enfance du val d’oise accompagné de d’une association soit disant de la protection de l’enfant ,afin de placer mon fils sans raison , la victime devient un coupable
    nous avons été harcelé par ces deux institution durant 3 années , dans le quel ont se présente a la maison sans prévenir ,fouilles de la maison a plusieurs reprises fouille du portable et du porte feuille, ainsi que des convocations a n’importe quel heure de la journée , avec obligation de se présenté , j’ai perdu mon emploi , avec mon logement a cause de cette affaire .
    L’enfant a déclaré aux travailleurs sociaux , tout le calvaire qui la subit ,avec des preuves de l’hôpital ,
    tout a été fait pour culpabiliser la famille , afin de placer l’enfant , afin d’éviter un scandale,
    un juge pour enfant a été saisie par ces monstres ,des audience au tribunal sans nous avoir invité ou sans la présence de greffer ,
    un dossier a été monté contre la famille , avec des mensonges avec la complicité du conseil général du val d’oise ,les déclaration de l’enfant n’ont pas été pris en compte par la juge , qui a saisie un autre organisme , afin de lancer une 3 eme enquête sur la famille , cette dernière a compris que l’enfant n’a aucun problème avec sa famille ,mais le problème vient de l’école , cette affaire a été classé sans suite , malgré que nous avons demander l’ouverture d’une enquête au seins de cette école ,ma demande a été refusé par la juge des enfants .
    nous somme en 2018 c’est a dire 7 ans après malgré les nombreuses plaintes déposé , y compris des courriers envoyer au président MACRON le jour de sont élection reste sans réponse , Mme Bekacem , Taubira , et Mme Marisol Touraine , ont été informé aussi , ainsi que L’UNICEF , le quotidien le parisien, la ligue des droit de l’homme , a ce jour , aucune réponse a tout ces signalement , nous avons été abandonner par la RÉPUBLIQUE DE LA HONTE , la discrimination qui règnes a tout les les étages dans tout les bâtiments publique .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s