Les foyers de l’enfance censés protéger nos enfants, mais de quoi ? ou de Qui ?

La fugue vire au drame : trois jeunes tués sur la route

La voiture occupée par les trois victimes a été littéralement broyée par le choc./Photo DDM Rachel Barranco.

La voiture occupée par les trois victimes a été littéralement broyée par le choc./Photo DDM Rachel Barranco.

Les trois occupants d’une voiture ont été tués hier au petit matin lors d’une collision avec un camion, près de Trie-sur-Baïse. Le conducteur âgé de 20 ans, n’avait pas le permis.  Ses passagers, de 17 ans, étaient en fugue d’un foyer d’Auch.

Une véritable scène d’horreur. C’est ce qu’a découvert la propriétaire du jardin dans lequel les deux véhicules ont fini leur course. Dans la Renault Clio, il y avait trois cadavres. Très choqué, l’un des premiers témoins de l’accident a été hospitalisé. Hier, vers 5 heures du matin, une Clio blanche qui roulait sur la D21 dans le sens Castelnau-Magnoac-Campuzan a percuté avec une extrême violence un camion qui circulait sur la D 10 en direction de Mirande. Les trois occupants de la voiture sont morts sur le coup : Jason, le conducteur âgé de 20 ans et les deux passagers, la sœur du conducteur Mélissa et Rudy, âgés de 17 ans. Arrivés sur place très rapidement, les pompiers des centres de secours de Trie, Galan et Castelnau-Magnoac ont longuement désincarcéré les victimes. La voiture s’est encastrée contre un arbre et sous la violence du choc, le moteur s’est détaché du châssis. Un peu plus loin, le camion s’est couché entre la route et la clôture démolie sur plusieurs mètres. Évacué au centre hospitalier de Lannemezan, le chauffeur de l’entreprise Libaros, de Mouchès, est grièvement blessé mais ses jours ne sont pas en danger. Le chargement du camion, qui transportait de l’enrobé, s’est déversé sur la route. «C’est la première fois que nous sommes confrontés à un tel accident», réagit le chef d’entreprise gersois Jacques Libaros.

Que s’est-il passé ? Selon les premières déclarations du chauffeur recueillies par les gendarmes de la communauté de brigades de Trie-sur-Baïse, le jeune conducteur aurait brûlé le «Stop» et le chauffeur du poids lourd n’aurait pu éviter la collision. Le conducteur, âgé de 20 ans, Jason E., roulait sans permis de conduire. Selon nos informations, il rejoignait avec sa sœur Mélissa et Rudy une mère de famille qui l’hébergeait occasionnellement à Campuzan. «C’est un refus de priorité du conducteur du véhicule léger qui est bien à l’origine de l’accident. En revanche, il n’y a rien à reprocher au chauffeur du poids lourd», confirme le vice-procureur de la République de Tarbes. Pour ce qui est d’une éventuelle alcoolisation ou prise de stupéfiants, il est encore trop tôt pour répondre : les prélèvements sanguins sont en cours.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/10/31/2208058-fugue-vire-drame-trois-jeunes-tues-route.html

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s