Placements abusifs toujours et encore, une grand mère se bat…..

« Nous faisons tout pour le bien de notre enfant mais on veut nous l’enlever »

Sur les 300 000 enfants éloignés de leurs parents en France, 2 000 le sont dans la Loire. Au-delà des placements volontaires, certains enlèvements sont décriés par des familles et des associations, qui dénoncent des placements abusifs. Témoignages.

Photo d’illustration Jean-Pierre Balfin leprogres.fr Loire

C’est une grand-mère qui dénonce, qui s’inquiète. On voudrait placer son petit-fils, âgé de 2 ans. « Des informations préoccupantes seraient parvenues. »

Elle dit sa « stupeur sachant tout ce que nous faisons pour le bien de l’enfant ».

Ce sont des soignants, des assistants sociaux qui dénoncent, qui s’inquiètent. Ils ont vu dans cette famille une situation préoccupante : un petit garçon né d’une procréation médicalement assistée, qui vit au milieu de trois femmes, sa mère, sa grand-mère, son arrière-grand-mère. « Toutes sont filles uniques, il est le seul garçon, et on leur reproche une discrimination matriarcale, un comble », explique sous couvert d’anonymat, un docteur en psychiatrie, qui conseille la famille…..

http://www.leprogres.fr/loire/2015/10/30/nous-faisons-tout-pour-le-bien-de-notre-enfant-mais-on-veut-nous-l-enlever

« La France est pointée du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme »

Ce docteur en psychiatrie accepte seulement de témoigner sous le pseudonyme de Docteur Konig.

Il a fait des placements abusifs d’enfants son cheval de bataille. Il devrait rapidement sortir de l’anonymat puisqu’il prépare un livre sur ce sujet dramatique. Il a notamment tenté d’intervenir dans la Loire.

Vous dénoncez des placements parce qu’ils vous paraissent abusifs ?

Je défends les patients qui ont des enfants placés abusivement. Il y a 200 000 placements abusifs en France. Et l’on compte 55 000 euros par an et par enfant.

Faites le calcul. Il est en plus très difficile de les récupérer à la suite d’un placement. On a le cas en ce moment d’un enfant placé à la sortie de la maternité.

Qui sont les responsables ? Les juges pour enfants ?

Les juges donnent toujours raison aux travailleurs sociaux. Ils ne sont pas responsables, ils se retrouvent face à une tonne de documents. Tous à charge.

Y aurait-il un scandale en France ?

Il y a un scandale. On est pointé du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme. 80 000 enfants sont placés pour des raisons légitimes, pas les autres.

Que préconisez-vous ?

Le retour de l’enfant, quand c’est légitime, dans la famille, avec une aide à domicile, durant six mois à un an.

http://www.leprogres.fr/actualite/2015/10/30/la-france-est-pointee-du-doigt-par-la-cour-europeenne-des-droits-de-l-homme

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s