Laurence Rossignol présente sa feuille de route sur la protection de l’enfance après la concertation

Le gouvernement a présenté aujourd’hui une  » feuille de route » visant à «  faire évoluer les pratiques » des acteurs de la protection de l’enfance, afin d’intensifier le repérage des situations de danger (ou risquant de l’être) et soit disant mieux prendre en compte les besoins des enfants, dont des milliers, rappelons le, sont arrachés à leurs parents abusivement depuis des années, sur des rapports mensonger émis par certains travailleurs sociaux. concertation feuille de route Cette feuille de route, qui va donner lieu « très prochainement » à un « plan d’action », a été présentée par Laurence Rossignol,  secrétaire d’Etat en charge de la Famille,  à l’issue de plusieurs mois de concertation avec les acteurs institutionnels, associatifs et les principaux intéressés: d’anciens enfants pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et de certains parents choisis, mais sans la présence de véritable associations de parents.

Cette démarche est complémentaire au travail législatif: sur la proposition de loi sénatoriale qui a été adoptée le 12 mai 2015 en première lecture à l’Assemblée nationale, comportant des mesures visant à stabiliser le parcours des enfants placés. Ces enfants sont souvent ballottés de foyers en familles d’accueil, leurs parcours étant marqués par des ruptures dues notamment à la volonté des institutions de maintenir à tout prix le lien avec les parents biologiques, même s’ils sont très défaillants. Les principaux objectifs de la feuille de route gouvernementale sont:  mieux prendre en compte les besoins de l’enfant, de renforcer la prévention (par exemple en soutenant le développement des entretiens au 4e mois de grossesse), d’améliorer le repérage et le suivi des situations de danger (maltraitances, négligences ..), et de « décloisonner » les interventions des différents acteurs (éducation nationale, santé, justice …), a précisé Laurence Rossignol. Elle a aussi confirmé son intention d’agir en ce qui concerne les situations de délaissement parental, en facilitant la délégation d’autorité des parents biologique et en sécurisant l’adoption simple, qui comme nous savons tous (parents concernés) ne le sera jamais sans un vrai contrôle indépendant du système social actuel, par des associations de parents et de professionnels de l’enfance constituant cette unité indépendante, afin d’en modifier les comportements de l’ASE, utilisant de nos jours des méthodes inadaptés pour l’intérêt de l’enfant. Concertation: https://www.facebook.com/events/773839699340767/

Concertation sur la protection de l’enfance et présentation d’un projet de feuille de route pour la protection de l’enfance (ministère des affaires sociales….) La feuille de route définitive du gouvernement pour la protection de l’enfance sera présentée par la Secrétaire d’Etat le 15 juin à l’occasion des 8èmes assises nationale de la protection de l’enfance.

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s