Un centre pour ados ferme pour « faits graves »

Un centre d’accueil pour des jeunes pris en charge dans le cadre de la protection à l’enfance, situé à Lourmais en Ile et Vilaine en Bretagne , a été fermé après la plainte d’une mère pour des violences sur son fils, selon le conseil général et le parquet de Saint-Malo.

Big Eden

La « fermeture immédiate de La Big’Eden à Lourmais » a été notifiée aujourd’hui par la préfecture d’Ille-et-Vilaine à la demande du département, a indiqué ce dernier dans un communiqué. Ce lieu « destiné à des jeunes pris en charge dans le cadre de la protection de l’enfance » accueillait dix enfants et ados de 11 à 17 ans, selon cette même source. « Des faits graves et répétés » s’y sont déroulés et « s’agissant de protéger les enfants, le département ne doit tolérer aucun écart », ajoute le conseil général.

Le département a précisé qu’un seul des quatre encadrants de la structure est concerné par la plainte. Le parquet de Rennes a été saisi le 12 décembre d’une plainte émanant d’une maman d’un jeune de 16 ans vivant au centre Big’Eden pour des « faits de violences », a expliqué le procureur de la République de Saint-Malo, Alexandre de Bosschère. Un enregistrement sonore sur téléphone portable témoigne de la violence d’une altercation entre la victime et l’encadrant. Ces violences, verbales (insultes, menaces) et parfois physiques, mais sans parler de coups, n’ont pas entraîné d’ITT (incapacité totale de travail), a précisé le procureur, évoquant des « pratiques inadaptées ».

L’enquête confiée à la gendarmerie de Saint-Malo doit permettre de déterminer les violences subies par la victime mais aussi les potentielles violences sur d’autres jeunes du centre, a-t-il noté. « Tout a été mis en oeuvre pour que les jeunes confiés à La Big’Eden soient pris en charge et accompagnés vers de nouvelles structures d’accueil », a précisé le département.

Source le Figaro 23/01/2014 : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/01/23/97001-20140123FILWWW00611-un-centre-pour-ados-ferme-pour-faits-graves.php

France 3:  http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/52e2ae7194a6f63ce2f84467/32f256266db14498a25c929a2f66b3e7?wmode=transparent&autoplay=1

L’ancien directeur du lieu de vie pour adolescents en difficulté avait été condamné à deux mois de sursis, en avril 2014.

Dernièrement, la chambre correctionnelle de la cour d’appel de Rennes a relaxé le directeur. Les juges ont estimé que « l’enregistrement des violences avait été calculé » par le mineur plaignant. Les magistrats ont aussi pensé que « les punitions infligées parfois par le responsable paraissaient répondre à la gravité des fautes commises ».

Source Ouest France

Publicités

A propos alautis

vice président Association
Cet article a été publié dans Articles, Fait divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un centre pour ados ferme pour « faits graves »

  1. alautis dit :

    Foyer: Le directeur de l’association Big Eden à Lourmais (Ille-et-Vilaine) condamné à deux mois de prison avec sursis pour violence envers un adolescent accueilli dans ce lieu pour des jeunes placés dans le cadre de la protection de l’enfance, il devra indemniser la victime et ses parents (1 600 €) et le conseil général d’Ille-et-Vilaine (400 €) http://www.ouest-france.fr/big-eden-lourmais-le-directeur-du-centre-condamne-pour-violence-2198816

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s